contenu | table des matières | déclaration d'accessibilité'

Unité d'anthropologie

Unité d'anthropologie | Université de Genève

Tracking Humans in Pre-colonial West Africa: Bio-Archaeological Study in the Dogon Country (Mali)

Description du projet

Les questionnements sur l’histoire des populations précoloniales, leurs relations avec les changements climatiques et environnementaux et l’émergence de la complexité sociale occupent actuellement une place importante dans l’étude de la préhistoire africaine. La recherche proposée, centrée sur le Sahel occidental, s’intéresse à l’histoire des sociétés pré-dogon et dogon de l’actuelle République du Mali à partir des ossements humains conservés dans divers musées. Elle s’inscrit dans le contexte des recherches menées dans cette région depuis 1997 par le laboratoire « Archéologie et peuplement de l’Afrique » de l’Université de Genève.

Cette recherche adopte une nouvelle approche pour mieux comprendre la dynamique des modes de vie en Pays dogon : celle-ci vise à analyser des données bio-anthropologiques, biochimiques et chronologiques issues du matériel ostéologique conservé dans divers musées et institutions, et à les comparer aux évidences archéologiques et paléobotaniques précédemment acquises. Nous revisiterons ainsi des thématiques comme les pratiques funéraires, l’origine géographique et la mobilité des communautés, les relations entre groupes, leurs stratégies de subsistance, ainsi que les maladies présentes. Pour cela, nous emploierons différentes méthodes, dont l’anthropologie dentaire, les analyses d’isotopes stables (carbone, nitrogène, strontium) et la paléo-microbiologie. Les nombreuses dates radiocarbones prévues sur les crânes humains permettront d’établir le fonctionnement des grottes funéraires collectives.

Crânes humains
Crânes humains
Pégué
Pégué

L’intérêt de ce projet pluridisciplinaire réside dans le fait qu’il poursuit, à l’aide d’une méthodologie nouvelle, nos efforts menés depuis vingt ans pour reconstituer l’histoire des populations précoloniales ouest-africaines. Bien qu’ancré dans le passé, il aborde des sujets pertinents pour les sociétés actuelles du Mali, en corrigeant les vues souvent simplistes de leur histoire. Enfin, l’usage des collections de musée permet de surmonter l’actualité douloureuse de ce pays et de poursuivre les recherches hors de ses frontières.

Swiss FNS logo

Projet de recherche financé par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (grant 100011_169403, requérant Dr Anne Mayor)

Collaborateurs internes

Collaborateurs externes

  • Hajdas Irka Labor für Ionenstrahlphysik (ETH Zürich)
  • Judy Sealy (University of Cape Town, South Africa)
Université de Genève
Dépt. de Génétique & Evolution
Unité d'anthropologie
Quai Ernest-Ansermet 30
1205 Genève
Suisse
Tél. +41 22 379 69 67
Fax. +41 22 379 31 94