contents | table of contents | accessibility statement

Anthropology Unit

The Anthropology Unit is part of
Department of Genetics & Evolution
of the University of Geneva.

Welcome to the Anthropology Unit

The Anthropology Unit is part of the Department of Genetics & Evolution (GENEV) directed by Professor Ivan Rodriguez. It is composed of two research laboratories, the Laboratoire d'anthropologie, génétique et peuplements (AGP) and the Laboratoire d’archéologie et peuplement de l'Afrique (APA). Its reseachers and lecturers are specialised in fields such as biological anthropology, human population genetics and evolution, prehistory, african archaeology, ethnoarcheology, ethnology and anthropology history.

Highlights

HLA cover page

Binding affinities of 438 HLA proteins to complete proteomes of seven pandemic viruses and distributions of strongest and weakest HLA peptide binders in populations worldwide

The main function of HLA class I molecules is to present pathogen-derived peptides to cytotoxic T lymphocytes. This function is assumed to drive the maintenance of an extraordinary amount of polymorphism at each HLA locus, providing an immune advantage to heterozygote individuals capable to present larger repertories of peptides than homozygotes.

Couverture médiatique
UNIGE : Communiqué de presse.
RTS - CQFD : “Des populations inégales face au coronavirus”.

Alicia Sanchez-Mazas

Des populations inégales face au coronavirus

Certaines populations du globe disposent dʹun système immunitaire plus adapté que dʹautres pour faire face au SARS-CoV-2. C'est le résultat d'une étude réalisée en partie par lʹUnité dʹanthropologie de lʹUniversité de Genève (Unige).
Les explications d'Alicia Sanchez-Mazas, généticienne des populations à l'Unige, interrogée par Sarah Dirren.

Silhouette d'un personnage en surpoids portant un burger

Quand l'alimentation nous fait évoluer

Huma Khamis se penche sur le rôle que notre alimentation a joué et joue encore sur notre évolution. Depuis 500 millions d'années et la sortie de l'eau de nos ancêtres, l'apparition des premiers hominidés et nous, l'alimentation a évolué et a entrainé des modifications génétiques.
Avec Christelle Vangenot, biologiste et informaticienne, et Estella Poloni, généticienne des populations à lʹUnité dʹanthropologie de lʹUniversité de Genève (Unige).

Christelle Vangenot, Médéric Mouterde, Alicia Sanchez-Mazas et Estella Poloni ont fait la couverture du journal “G3” : la maîtrise du feu a-t-elle influencé la diversité génomique humaine ?

Cette hypothèse est avancée dans une étude récente qui a mis en évidence une évolution divergente entre l’humain et le chimpanzé dans une petite famille de gènes impliqués dans la détoxification des molécules produites lors de la combustion de matières organiques. L'ensemble du phénomène de la transformation des aliments, intimement lié à la gestion du feu, et qui représente donc un trait humain distinctif majeur, pourrait avoir exposé nos ancêtres à de nouveaux carcinogènes d'origine alimentaire et d'autres molécules toxiques rarement rencontrés dans les diètes des autres espèces de primates.

Alicia Sanchez-Mazas

ADN, réfléchissez avant de cracher

Les tests ADN et les kits prétendant révéler les origines de vos ancêtres font un tabac. Mais transmettre ainsi son ADN à des sociétés privées n’est pas sans danger. Il s’agit de données, particulièrement sensibles, intimes, convoitées, qui ne doivent pas tomber entre toutes les mains.

Affiche de l'expo Afrique, 300'000 ans de diversité humaine

L'Afrique, 300'000 ans de diversité humaine

Homo sapiens est dʹorigine africaine. C'est une vérité que la génétique a validée depuis longtemps et qui en implique dʹautres. Car si certains petits groupes ont quitté lʹAfrique il y a environ 120'000 ans pour peupler le reste du monde, Homo sapiens a vécu 200'000 ans uniquement sur ce continent. Il connaît ainsi une diversité génétique énorme et beaucoup plus riche que tous les autres continents.

Display older news entries

Post-Doc opening(s)

Un.e Post-Doctorant.e en archéologie

Étude fonctionnelle des céramiques archéologiques du Sénégal (1er-2ème millénaires AD)

Dans le cadre du programme de recherche FNS-Sinergia FOODWAYS IN WEST AFRICA : AN INTEGRATED APPROACH OF POTS, ANIMALS AND PLANTS nous recherchons un.e Post-Doctorant.e en archéologie pour la période du 1er novembre 2020 au 30 juin 2023.

PhD opening(s)

PhD position

Human Molecular Population Genetics

A PhD position in molecular population genetics is available at the Anthropology Unit of the Department of Genetics and Evolution, University of Geneva, Switzerland, under the supervision of Professor Alicia Sanchez-Mazas.

Doctorat en archéologie

Les dynamiques de transition de la fin du Middle Stone Age aux industries lithiques de l’OIS 2 dans la vallée de la Falémé, Sénégal.

Nous recherchons un·e assistant·e en archéologie au laboratoire Archéologie et Peuplement de l’Afrique de l’Université de Genève,pour la période du 1er novembre 2020 au 31 octobre 2025. Sous la supervision du Professeur Eric Huysecom et de la Docteure Katja Douze.

University of Geneva
Dpt. of Genetic & Evolution
Anthropology Unit
Quai Ernest-Ansermet 30
1205 Genève
Switzerland
Ph +41 22 379 69 67
Fax +41 22 379 31 94